La chronique de l'oenologue - Johannisberg Chamoson Grand Cru étoile du Valais

par Gilles Besse Actualité

Après 30 ans, le Johannisberg revient dans notre gamme avec l'honneur suprême de notre AOC, il est étoile du Valais

Le Johannisberg est mentionné en Valais pour la première fois en 1862. Il désigne alors le Riesling. Son nom provient d’ailleurs certainement du Château de Johannisberg dans le Rheingau, le plus vieux domaine de Riesling du monde. Le Blanc du Rhin apparaît à la même époque et correspond au Silvaner.
Mais dès 1928, l’usage courant inverse les données et ces deux blancs échangent leurs identités. Les spécialistes s’en offusquent mais sont contraints de se plier à l’usage. Depuis cette époque en Valais, le nom de Johannisberg s’applique exclusivement au Silvaner (le Rhin).  Il est à Chamoson, ce que l‘Amigne est à Vétroz, l‘emblème viticole de la commune. 

Notre Johannisberg de Chamoson 2016 est issu d‘une parcelle classifiée en Grand Cru située au lieu dit Rougin.
Les 2500 bouteilles produites sont vinifiées en cuves sur lies fines pendant 10 mois. 


Commentaire de dégustation

Ce premier millésime est très charmeur. Le vin est comme il se doit, expressif et complexe. Au premier nez on perçoit l’expression de son terroir rocheux, minéral. Ensuite, on découvre des notes de coings, de cire d’abeilles, ponctuées de notes de craie. Sa bouche est racée, harmonieuse, accompagnée d’une belle vivacité qui lui donne sa trame droite et précise. On y décèle de beaux arômes d’amandes amères. La finale ample et généreuse garde une pointe de fraîcheur qui lui confère son équilibre. Ce Johannisberg caractérise un terroir, la passion du vigneron pour son travail, l’union d’une équipe à travers son premier millésime. Il saura vieillir avec élégance au fil des années en se complexifiant et charmera par sa palette d’arômes.